Le Château de Lacquy est le plus ancien producteur familial d’armagnac.
Au début du XVIIIème siècle, le développement d’une noblesse et d’une bourgeoisie aisées aux gouts raffinés au Royaume-Uni et en Scandinavie, ainsi que le développement des marines marchandes et militaires, crée une demande d’eaux-de-vies forçant les producteurs d’armagnac et de cognac à s’organiser.
C’est dans ce contexte que le domaine du Château de Lacquy est acheté en 1711, dans les dernières années du règne de Louis XIV, pour y produire de l’armagnac. Depuis cette date, le Château de Lacquy est resté dans la même famille, jusqu’à l’actuel propriétaire, Gilles de Boisséson, représentant la dixième génération à se succéder à Lacquy.
Les archives du Château montrent que le domaine est un producteur d’armagnac important au XVIIIème siècle à partir uniquement des vins de Piquepoult (Folle Blanche) du domaine, distillés sur place avec l’alambic du domaine, transportés jusqu’au début du XXème siècle par char à bœufs jusqu’à Mont-de-Marsan, puis de là, par bateau, jusqu’à Bayonne d’où il était exporté.