lexique

Lexique

  • VS: ou Very Special, est le plus jeune Armagnac et doit avoir au moins deux ans de vieillissement en fut de chêne;
  • VSOP: ou « Very Superior Old Pale », doit, en Armagnac, avoir au moins 4 ans de vieillissement en fût de chêne ;
  • XO: Extra Old, doit, en Armagnac, avoir au moins 10 ans de vieillissement en fût de chêne ;
  • Hors d’Âge: doit, en Armagnac, avoir plus de 10 ans de vieillissement en fût de chêne.
  • Part des Anges: L’évaporation est de 4% en volume par an les premières années et se stabilise à 3% ensuite pour baisser encore à 1% après 20 ans. Le taux d’alcool baisse aussi de 52% la première année à 48% au bout de 7 à 10 ans, puis à 46% à 15-20 ans. Dans le chai du Château de Lacquy, les plus vieux armagnacs en fût, se « tassent » généralement à 43%. Cette évaporation nécessaire, est appelée la « part des Anges ».
  • Bousinage: terme employé en tonnellerie pour définir le brûlage du bois après le cintrage des douelles. Son objectif est de développer les arômes du bois, tels la vanille et le pain grillé. D’un point de vue chimique, cette « cuisson » permet une dégradation partielle des macromolécules du bois en molécules aromatiques plus petites, pour une meilleure appropriation par l’eau-de-vie. (Les macromolécules du bois sont la lignine, la cellulose, l’hémicellulose). A chaque niveau de chauffe correspond un profil aromatique avec un équilibre entre les différents composés volatils formés.
  • Brut de fût: ce terme a été repris et généralisé par les fabricants de whiskies, et signifie que l’alcool sort du fût à son degré naturel sans adjonction d’eau. Ceci est assez peu crédible techniquement pour le whisky et généralement pour tous les alcools distillés à plus de 85% vol. d’alcool : ils sont nécessairement réduits avec de l’eau distillée à un moment de leur élevage dans des proportions importantes d’autant plus que les fabricants de whiskies revendiquent une « part des Anges » de 2%. L’armagnac qui est distillé à 53% vol. d’alcool, perd environ 10% sur 25 ans, selon la qualité du chai, et donc le « brut de fût » prend tout son sens : c’est une eau-de-vie qui n’a jamais été réduite.
  • Single cask: ce terme développé par les fabricants de whiskies, signifie qu’il s’agit d’un whisky provenant d’un seul fût.
  • Assemblage: c’est l’art d’assembler des armagnacs de fûts différents, en fonction de leurs caractéristiques, de leurs arômes, taux d’alcool, couleur etc. C’est dans le secret du chai que se passe cette étape essentielle
  • Réduction : c’est la technique de réduction du taux d’alcool en ajoutant lentement dans l’assemblage de l’eau distillée préalablement coupée avec de l’armagnac. La réduction est très légère en armagnac puisque l’assemblage est généralement à 48% (10% d’eau pour réduire à 42,5%). Un whisky étant distillé à 85%, il faut le couper avec 100% d’eau pour le réduire à 42,5%.