Les différences entre Bas Armagnac et Haut Armagnac ?

L’appellation « Armagnac » est partagée en 3 régions : le « Bas-Armagnac » (3.480 ha en 2016), le Ténarèze » (1.588 ha en 2016) et le « Haut-Armagnac » (68 ha en 2016), à cheval sur 3 départements, les Landes, le Gers et le Lot-et-Garonne. Le vignoble destiné à la production d’armagnac fait entre 5.000 et 5.500 hectares selon les années, alors que le vignoble entier de la région fait 15.000 hectares destiné principalement à la production de vins des Côtes de Gascogne et de Floc.

Quelle est la différence entre le Haut-Armagnac et le Bas-Armagnac ?
Le Bas-Armagnac est la région la plus septentrionale de l’Armagnac. Elle doit son nom au fait qu’elle est tout simplement plus basse géographiquement que les autres régions : 60 à 120 mètres d’altitude, contre 150 à 200 mètres pour le Haut-armagnac.

Le Bas-armagnac, à cheval sur les départements du Gers et des Landes, est considéré comme la région qui donne les eaux-de-vie les plus fines et les plus aromatiques. Son sol est composé de sable argileux mélangés à des sédiments marins. Sa partie la plus renommée était appelée autrefois le “grand bas-armagnac” ou “Grand-Bas” : c’est la partie landaise où se situe le Château de Lacquy, domaine le plus septentrional de toute l’appellation, dont le sol est principalement sableux avec quelques veines argileuses.

Le Haut-armagnac est principalement dans le Gers. Son sol est composé de calcaire marneux avec en surface des boulbènes argileuses. Il est réputé pour donner des armagnacs puissants. On l’appelle aussi l’Armagnac Blanc en raison de la blancheur de ses sols.

On ne peut pas ne pas parler de la Ténarèze, région centrale de l’appellation, entre le Haut-armagnac et le Bas-armagnac. Ses sols sont argilo calcaires devenant argilo-sableux vers l’ouest. Les armagnacs produits en Ténarèze sont puissants et aromatiques, réputés moins fins qu’en Bas-armagnacs.