Comment déguster votre Armagnac ?

L’Armagnac se boit de multiple manière mais la meilleure, selon nous, reste en digestif, après un bon déjeuner ou un bon dîner, avec une bonne conversation et quelques bons carrés de chocolats noirs ou quelques bons cigares de Cuba.

Le verre est très important. Nous recommandons le verre tulipe pour spiritueux de Lehmann ou Riedel. Vous pouvez vous en procurer sur notre boutique.

Il faut commencer par sentir l’armagnac, s’imprégner de la complexité de ses arômes, en le faisant légèrement tourner dans le verre. Inutile de le chauffer sauf si vous êtes au Pôle Nord, ou en train de faire l’ascension de l’Annapurna. Ensuite vous devez le porter à la bouche en salivant préalablement : le feu de l’armagnac ne vous brûlera pas. Une fois qu’il est au contact de votre palais, vous en imprégnez vos papilles et l’avalez doucement : vous avez alors une explosion de saveurs complexes qui dureront très longtemps dans votre bouche.

Ces parfums et saveurs, selon l’armagnac, vont des fruits frais (blancs ou rouges), aux fleurs (lilas, résédas, violette, certaines roses…), aux épices (vanille, poivre noir, muscade, gingembre, clou de girofle, réglisse…), aux fruits confits (écorce de citron ou d’orange, pruneau, abricot…), aux notes pâtissières (crème brûlée, brioche, pain grillée beurré…), au cacao, au miel, au tabac blond, au cuir…

Alternez le chocolat noir et les lampées d’armagnac: vous aurez des sensations extrêmes… Les crus de chocolats (noirs bien sûr) du Kenya, Costa Rica, Guinée, Brésil, Pérou sont particulièrement adaptés pour faire ressortir les arômes de l’armagnac, car ils sont riches en saveurs épicées, légèrement acides, et se marient admirablement avec les Armagnacs de Lacquy.

Les cigares sont aussi d’exceptionnel compagnons d’accompagnement de votre bouteille d’Armagnac, Cubain, Dominicain, ou d’autres origines, leurs saveurs de grillé, de café, de cacao, de miel, de poivre noir, amplifient en les exhaussant les saveurs de votre Armagnac.

A consommer avec gourmandise et modération.