Château de Lacquy Bas Armagnac
bas armagnac lacquy

Chapitre 2

La distillation

L’Armagnac, appelé également autrefois "eau ardente", est probablement l’eau-de-vie la plus ancienne du monde puisqu’on a un témoignage de son utilisation datant de 1310. Au Moyen Age, les alchimistes la considéraient comme un élixir de longue vie et les apothicaires vantaient ses 40 vertus médicinales.

La distillation du Château de Lacquy, effectuée en novembre, constitue l’étape clef, la plus subtile et délicate dans l’élaboration de l’Armagnac. Cette distillation en continu et simple chauffe, est faite depuis 1939 par le même alambic qui appartient au domaine et, ce, sans que les vins aient subi le moindre traitement.

La distillation est faite cépage par cépage ce qui permet une parfaite traçabilité. À la sortie de l’alambic, l’eau-de-vie titre 52° à 53° et elle est alors aussitôt introduite dans des fûts de chêne pédonculé d’une contenance de 420 litres, tous fabriqués à la main par un tonnelier du pays. Conformément à la Charte de l'Association (voir encadré), un tiers au moins des fûts sont neufs (en réalité à Lacquy plus de 50%).